fbpx

Moi pour gérer son équipe, je pense même que le mot gestion n’est peut-être pas le mieux adapté. Le mieux pour moi c’est comment leader une équipe. Parce que si tu es un véritable leader et que tu leads de façon correcte ton équipe, les gens vont avancer tout seul. Ce qui sera impossible si tu cherches à manager. Malheureusement, manager, c’est gérer, c’est un peu genre les gérer comme s’ils étaient les enfants. Leader ça n’a vraiment rien à avoir. Quand tu poses la question comment leader ton équipe ? C’est leur donner la responsabilité et considérer qu’ils sont capables d’avancer seul et d’être des leaders eux-mêmes.

En toute chose, il y a le facteur  » confiance en soi  » qui entre en jeu. On peux gérer son équipe ou la manager. Tu peux les traiter comme s’ils étaient des enfants que tu aidais à grandir. Cela peut parfaitement marcher. Mais le problème, c’est que ça prendra beaucoup plus de temps. Alors que, si tu fais suffisamment confiance à ton équipe en lui attribuant des taches de responsabilité, tu vas en ce moment-là, développer leur confiance en soi. Le fait de leur faire confiance féra qu’ils auront eux-mêmes confiance en eux. À partir de ce moment précis, ils pourront assumer des postes de responsabilité et faire avancer l’entreprise sans même que tu aies à intervenir. 

Gérer son équipe : Leader ou manager ?

Comment gérer son équipe
  • Facebook
  • LinkedIn

Comment gérer son équipe

Comme je le disais tantôt, pour moi, je préfère leader mon équipe au lieu de le manager. En effet, le manager peut être perçu comme étant une personne désignée par sa hiérarchie pour être à la tête d’un groupe de personne. Le rôle du manager sera de fixer les objectifs et de veiller à ce que ceux-ci soient atteints. Le manager est la plupart du temps concentré sur des projets à court terme. Le manager travaille sur des projets dont la période de réalisation dépasse rarement une année. Ayant un délai d’action limité, le manager est toujours dans la précipitation et fonctionne de façon mécanique. Les seules questions qu’il se pose, c’est « comment ?  » Et « quand ?« . Tandis que le leader lui cherche à savoir le « quoi  » et le  » pourquoi « .

Contrairement au manager, le leader n’est pas désigné par une quelconque hiérarchie. Sa notoriété se base sur ses idées, ses initiatives et ses réalisations. En réalité, être un leader ce n’est pas un statut, mais une reconnaissance. Un leader inspire, il montre le chemin, il est un modèle de réussite à suivre. Le leader, par son charisme, par sa vie, par ses idées va déclencher de façon naturelle, l’amour du travail bien fait au sein de son équipe. Soyez des leaders pour les personnes que vous encadrez. Faites leur confiance de la même façon dont ils ont confiance en vous et responsabiliser les. Faites-en sorte qu’ils se sentent utiles au sein de votre groupe. Soyez pour eux des leaders et non des managers.

Comment gérer son équipe ?

Donc se poser la question de savoir, comment leader son équipe a pour moi beaucoup plus de sens. Et du coup comment est-ce qu’on lead son équipe ? Pour moi premièrement pour leader une équipe, chacun des membres de l’équipe doit être hyper clair sur la mission de l’entreprise. Quelle est la mission de l’entreprise ? Pareil, l’équipe doit être hyper clair sur quelle est la vision de l’entreprise. La vision, c’est ce que tu veux réaliser à 20 ans. À 20 ans, ce n’est pas chiffré en termes de date, mais c’est quoi l’idéal de cette entreprise. Si ma vie n’avait pas de fin en fait, j’aimerais quoi ? C’est quoi l’utopie vers laquelle je vais dans mon entreprise.

Ensuite, c’est quoi l’objectif à trois ans ? Où est-ce qu’on veut être dans trois ans ? En outre, où est ce qu’on veut être dans un an. Où est-ce qu’on veut être dans trois mois. Par rapport à, où est ce qu’on va être dans trois mois, quels sont les différents projets et les différentes actions sur lesquelles on s’engage à les avoir fini dans trois mois. Qui est responsable de chaque projet ? Parce que plus tu vas leur donner des responsabilité, plus ils se sentiront impliqués. Des responsabilité du genre, telle personne est responsable de telles tâches et de tels projets.

Responsabiliser son équipe

Responsabiliser son équipe
  • Facebook
  • LinkedIn

Responsabiliser son équipe

Si un projet n’est pas fini où il n’est pas réussi, la personne en charge de ce projet en prend l’entière responsabilité de l’échec même s’il travaille avec d’autres collaborateurs. Il faut que chaque projet, chaque action des trois mois soit directement liés à un responsable. Aussi, il faut que ce responsable prenne la pleine responsabilité du projet. Parce que ça va permettre à chacun de se responsabiliser. 

Si tu aides les gens à se responsabiliser, ça va aller beaucoup plus vite. Ils vont être beaucoup plus engagés. Les objectifs doivent être clairs à trois mois. L’avantage, c’est que quand tu situes la responsabilité des gens, c’est plus toi le leader à tout faire, à tout dirigé. C’est plus toi le leader à tout manager. Chacun, va prendre son management à lui puisqu’il a son projet propre à lui. 

Gérer son équipe : Que faire en tant que leader ?

Être à la tête d’une équipe au quotidien demande une organisation personnelle. Tu dois toi-même travailler sur toi et adopter des attitudes exemplaires pour mieux collaborer avec les membres de ton équipe. Pour arriver à vos fins et réaliser tous les objectifs que vous vous êtes fixer, il faut favoriser le dialogue, l’écoute et l’échange. Pour être un bon leader et bien gérer son équipe, il faut apprendre à gérer les conflits au sein du groupe pour éviter toutes sorte d’affrontement.

Le bon leader est celui qui prône le vivre ensemble et la collaboration au sein du groupe. Le bon leader emmène son équipe à travailler main dans la main. Les membres de l’équipe doivent s’épauler en cas de difficulté. N’est pas un bon leader, celui qui adopte le principe du  » diviser pour mieux régner « . Un bon leader ne doit pas être de mauvaise foi. Il doit apprécier le travail de son équipe à sa juste valeur et l’encourager au cas où leur travail ne répond pas aux attentes.

Optez pour les Weekly Commitments

Nous ce qu’on fait, c’est qu’on a ce projet à trois mois et ensuite, on a ce qu’on appelle les weekly commitments. Les engagements hebdomadaires sur lesquels chacun s’engage à avancer chaque semaine. À la fin de cette semaine ça s’est fait,  c’est sûr. Donc pour nous organiser, comment on fait ? Eh bien, on communique à travers Slack. On communique quotidiennement à travers Slack. C’est hyper important qu’il y ait un seul canal de communication dans l’équipe et que la communication ne se fasse pas n’importe où puisque ça, c’est une perte de temps et d’énergie massive. Nous, nous utilisons les Slack. C’est top et je le conseille vraiment à tous ceux qui envisagent de gérer leur communication comme nous.

Ensuite, dans la communication sur les réunions et tout, on va avoir un point annuel sur lequel on fait le point sur ce qui s’est passé sur l’année. On fait aussi le point sur ce qu’on met en place sur l’année, on définit les objectifs à un an. Après, on va avoir un point trimestriel sur lequel on fait le point sur les objectifs qu’on s’était fixés à trois mois. Est ce qu’on les atteints ? Pourquoi est-ce qu’on ne les atteints pas ? Les objectifs qu’on se fixe dans les trois prochains mois. C’est comme cela qu’on arrive à faire des millions d’euros de chiffre d’affaires. Il faut avancer étape par étape. Il faut s’inspirer des erreurs du passé afin de pouvoir préparer facilement l’avenir.

Les KPI dans le business

On va ensuite, avoir un point hebdomadaire. Dans ce point hebdomadaire, on a des métriques. C’est ce qu’on appels des KPI (key performance Indicator). Ce sont des indicateurs clés de performance. Chaque semaine, on va regarder si l’on est sur le chemin. Est ce qu’on est dans les temps ? Est-ce qu’on est dans le bon rythme pour atteindre des objectifs trimestriels ? Typiquement, c’est notre objectif trimestriel. Il s’agit de faire cinq cent mille euros par mois. Ce qui fera un million cinq cent mille euros sur les trois mois.

Chaque semaine, on va voir combien est ce qu’on a généré durant la semaine. Est ce qu’on est dans les clous et si on n’est pas dans les clous, comment on peut ajuster ? Qu’est-ce qu’on n’a pas fait ? Ça nous permet d’ajuster constamment chaque semaine et de vérifier qu’on ne prend pas trop de retard. Dans le cas où on prend trop de retard, on pourra ajuster très vite. Soit ajuster l’objectif parce qu’il était irréalisable, soient ajuster les actions parce qu’elles n’étaient pas bonnes pour nous amener à réaliser l’objectif. 

Donc, on a différents indicateurs clés de performance. Pour nous, dans notre business ce qui est important, c’est le nombre de sessions stratégiques générées, le nombre de ventes, le chiffre d’affaires et le nombre de leads. Le nombre de prospects qu’on a acquis durant cette semaine. Nous avons un objectif hebdomadaire, on a notre objectif trimestriel et on a divisé par 13 cet objectif trimestriel. C’est ce qui est bien dans le fait d’avoir un set point tu vois.

Comment gérer son équipe : se fixer des setpoint

Gérer son équipe - Définir des setpoints
  • Facebook
  • LinkedIn

Gérer son équipe – Définir des setpoints

Avant toute chose, il faut se donner un point de référence. Et on peut voir chaque semaine est ce que dans cette semaine, on a été au-dessus ou en dessous du set point. Si on a été en dessous qu’est-ce qu’on fait ? Qu’est-ce qu’on fait pour améliorer ça la semaine prochaine. Si on a été au-dessus du set point, waouh qu’est-ce qu’on a fait concrètement ? Qu’est-ce qu’on a fait ? Comment est-ce qu’on peut reproduire ça la semaine prochaine ? Donc ça nous permet vraiment de s’assurer qu’on performe chaque semaine et donc on a cette réunion chaque semaine sur laquelle on regarde ces KPI et derrière, on prend les engagements de la semaine de chaque personne.

Chaque personne prend ses engagements. Voilà comment on manage ça permet du coup d’avoir une équipe qui « s’auto manage  » avec chacun des objectifs. Chacun a ses objectifs, chacun avance et on fait le point chaque semaine. Chaque semaine on fait un point et je demande à mon équipe qu’est-ce que tu as appris cette semaine ? Qu’est-ce que tu as fait de bien ou est-ce que tu as besoin de soutien ? Et comme ça, ça te permet d’ajuster et de s’assurer que chaque membre de l’équipe grandisse chaque semaine. Voilà comment je lead une équipe plutôt que de gérer ou manager une équipe. 

Faire confiance à son équipe

D’abord, je pense que je reste forcément le garant de ces objectifs même si par exemple sur les indicateurs clés de performance, il y en a certains, c’est Oliv qui les remplit. Toute la partie vente, je lui demande de remplir les indicateurs clés de performance. C’est également Olivier qui les remplit sur la partie marketing donc mon but c’est de les responsabiliser de plus en plus en fait. Parce que plus ils sont responsabilisés, plus ils s’impliquent, plus ils comprennent le business et plus ils grandissent et puis derrière, ils peuvent leader.

Aussi, moi, je suis sur les réunions hebdomadaires, je suis là toutes les semaines, mais j’attends d’eux qu’ils en prennent la pleine responsabilité et qu’ils n’entendent pas le lundi pour dire bah, on va se faire taper sur le dos par Julien. Genre, c’est le moment de se bouger. Non, j’attends vraiment qu’ils aient la pleine responsabilité de leurs objectifs et qu’ils entreprennent. Qu’ils fassent ce qu’il faut. Ils ont accès à tous ces documents, ils ont accès aux engagements quotidiens, hebdomadaires, c’est des fichiers qui sont partagés dans l’entreprise.

Pour finir, les KPI, c’est des fichiers qui sont partagés dans l’entreprise. La vision, les objectifs à trois ans tout ça, c’est des objectifs. C’est des choses qui sont aussi partagées dans une entreprise donc je leur demande d’avoir la responsabilité de les regarder régulièrement et de faire ce qu’il faut pour que je n’ai pas à leur dire qu’est-ce que tu branles en fait. Tu dois faire en sorte que ton équipe ait l’amour du travail. Qu’ils prennent eux-mêmes leurs propres engagements. 

Réserve Ta Session Stratégique

Clique ici pour réserver ta session stratégique

You have Successfully Subscribed!