fbpx


Devenir entrepreneur : les coulisses, les émotions et ce dont la plupart ne parle pas.

Je suis Julien Musy et j’aide les entrepreneurs à développer leur entreprise, faire plus de chiffre d’affaires et créer un véritable empire.

Dans cette vidéo, j’aimerais t’expliquer et te donner un peu les coulisses de ce qui est réellement la vie d’entrepreneur. Puisque sur YouTube, sur Facebook, sur Instagram, tu peux voir beaucoup d’inspirations pour devenir entrepreneur.

Mon but dans cette vidéo n’est pas du tout de casser ton inspiration, de casser ton envie, c’est juste d’équilibrer un peu les perceptions que tu peux avoir.

J’aimerais également te partager différents éléments de mon histoire, différents passages de mon histoire, qui vont peut-être te donner envie et te donner encore plus d’inspirations.

J’ai décidé d’être entrepreneur il y a trois ans. Je venais de finir mon stage d’étude, j’avais fait un master de finance appliquée, quelque chose qui n’avait pas du tout de sens pour moi. Je détestais mes études, mais on m’avait dit que le jour où je travaillerais, je verrais que c’est juste les études qui ne sont pas intéressantes, mais le métier, il sera très intéressant.

Et en fait, j’arrive dans ce stage de fin d’étude dans ce coworking et je me rends compte que toutes les personnes autour de moi ont l’air totalement déprimé, que oui ils ont de l’argent, mais je les vois comatées après le déjeuner, je les vois se plaindre toute la journée.

J’arrive là et je me dis : « En fait, ce qui m’attend ? C’est 40 ans là-dedans ? 40 ans à faire cela ? A être assis sur un bureau, à me lever le matin à 7h, prendre le petit déjeuner, prendre les transports en commun à Paris, arriver à 8h30 au travail, repartir le soir à 18h30 quand il fait nuit et derrière aller diner et aller me coucher ? Vive le weekend ! »

Et je me dis : « Non, cela ne va pas être possible, je ne peux pas faire cela pendant 40 ans. » Et en fait, pour être honnête, je ne me voyais même pas faire cela 3 ans, même pas 3 mois. Finalement, j’ai quand même fini mon stage de fin d’études. Et puis à la fin de mon stage de fin d’études, j’avais un blog de pâtisserie et j’ai une société de tournage japonaise qui me demande si je peux venir faire une émission de télé pendant un mois, être invité et être filmé pour manger dans les meilleurs restaurants japonais en l’espace d’un mois.

Et à l’époque, j’étais passionné de cuisine, de pâtisserie. Donc si on me demande là : tu es payé, tu vas être une star, tu vas être reconnu et en plus, tu vas faire exactement ce que tu aimes, tu vas manger dans des restaurants dans lesquels tu n’aurais jamais pu manger parce que c’est des restaurants à 300 € le repas.

Bien sûr que tu dis « oui ». Donc je pars un mois comme cela à la fin de mon stage de fin d’études et normalement, j’avais un CDI qui m’attendait à la rentrée de ce stage, je devais travailler et être dans la finance. Le job est bien payé, tes parents sont fiers de toi et peuvent dire à leurs amis que tu fais de la finance, que leur fils est dans la finance, ils sont contents. Voilà, c’était énormément ce que je devais faire de ma vie.

Et dans ce film au Japon, je rencontre un producteur de riz qui était le meilleur producteur de riz du Japon. Et je discute avec lui, il s’appelait Taku, et je lui dis : « Taku, pourquoi est-ce que tu fais ce que tu fais aujourd’hui ? Qu’est-ce qui t’inspire dans cultiver le riz ? » Et il me répond : « je sens que le temps s’arrête ».

Il prend vraiment le temps de répondre à ma question et me dit : « Tu sais Julien, pour moi, ce que je fais, ce n’est pas cultiver du riz. Ce que je fais, c’est mettre tout mon amour pour nourrir des milliers de personnes et leur donner un véritable moment de bonheur quand ils goutent le riz. »

Quand il me dit cela, je sens que cela me ramène directement à ce que je fais. Je me dis : « Mais moi, je fais quoi avec la finance à part compter des chiffres et avoir quelque chose qui n’a pas de sens ? »

Cette conversation me fait énormément travailler. Et derrière, il se passe plein de choses dans ma tête. Il devait être environ 16h et je rentre le soir à l’auberge et je sens cette impulsion. J’allume mon ordinateur et j’ai un peu l’impression que je fais les choses de manière comme une intuition. Ce n’est pas vraiment moi qui les fais.

J’envoie un mail à la banque dans laquelle je travaillais pour dire qu’en fait je ne veux pas de leur CDI à la rentrée.

C’est la première décision que je prends qui m’amène à ce parcours d’entreprenariat. Sauf que je dis que je sais ce que je ne veux pas, par contre, je n’ai aucune idée de ce que je veux à la place.

Donc je rentre en France, je commence à tester différentes choses. Je ne vais pas te raconter toute l’histoire puisque tu peux la retrouver dans les conférences. Par contre, il se passe plein de choses où au début, j’ai toute une période de doutes. Je ne sais pas comment je vais vivre, je ne sais pas comment je vais gagner ma vie. Je sens le regard de ma famille qui se dit : « Mais qu’est-ce qu’il fou Julien en fait ? »

Je sens aussi mes amis qui me demandent : « Mais pourquoi tu as dit non à la banque ? » Eux qui continuaient à travailler là-dedans. Je sens que j’ai une période où personne ne met soutient et j’ai une période où je me sens seul et où je doute.

Après, je crée ma première entreprise du coup dans la pâtisserie. Cela marche moyennement bien, mais ce n’est pas la folie, mais au moins, je fais ce que j’aime.

Déjà à l’époque, c’est une victoire pour moi. C’est une victoire de faire ce que j’aime.

A l’époque, je ne gagne pas énormément d’argent financièrement. Mais je préfère tellement à cette époque faire ce que j’aime, gagner de l’argent, de quoi me nourrir, mais pas plus, que de faire un travail que je déteste où je vais pouvoir me payer des choses dont je n’ai pas besoin, pour combler un manque que je suis en train de créer toute la semaine par le job que je déteste.

Derrière, je vais avoir différentes périodes mais ce que j’aimerais te transmettre dans cette vidéo, c’est vraiment qu’être entrepreneur, beaucoup te vendent du rêve. Et beaucoup te vendent le fait qu’être entrepreneur, c’est simple tous les jours. Tu es ton propre patron, tu es libre géographiquement, financièrement, tu es libre, tu n’as aucun problème et tu as la vie de tes rêves.

Être entrepreneur ce n’est pas cela et si tu y vas pour ces raisons-là, tu te trompes.

Si tu souhaites devenir entrepreneur, tu dois être clair sur les raisons pour lesquelles tu y vas et surtout qu’est-ce que tu viens faire ici. Quelles valeurs tu viens apporter au monde ? Parce que c’est cela en fait. Être entrepreneur, ce n’est pas le faire pour ta gueule, pour être libre, ce n’est pas du tout cela. Être entrepreneur, c’est quelle valeur tu vas apporter aux autres ? Puisque le but d’une entreprise, c’est échanger de l’argent contre un produit ou service qui va résoudre un certain problème.

Donc si tu souhaites être entrepreneur, tu dois résoudre un problème pour la société, pour le marché. Mais surtout, si tu souhaites être entrepreneur, tu dois résoudre des problèmes au quotidien.

Si tu choisis d’être entrepreneur pour ne plus avoir de problèmes, être entrepreneur, c’est justement être capable de résoudre des problèmes au quotidien. C’est être capable de résoudre les problèmes de tes clients, c’est que tu vas avoir un client pas content, tu vas avoir un prospect qui n’est pas content. Tu vas avoir un problème avec plein de choses.

Je ne vais pas te citer tous les problèmes, puisque le but n’est pas du tout de te décourager. Parce que c’est normal d’avoir des problèmes, c’est normal de les résoudre.

La différence pour moi entre être entrepreneur quand tu as fait le job, quand tu as choisi de faire ce job parce que cela a un sens, c’est que résoudre des problèmes qui ont du sens pour toi, c’est totalement différent de résoudre des problèmes parce qu’on te demande de résoudre des problèmes.

Pour moi, c’est le véritable avantage d’être entrepreneur. Tu peux faire ce que tu aimes, tu peux avoir du sens dans ce que tu fais et tu peux effectivement être libre financièrement, géographiquement et dans la manière d’utiliser ton temps.

Tout cela est possible mais tout cela va aussi demander, pour obtenir tout cela, beaucoup d’énergies, de temps, d’efforts, d’investissements, de risques. Tu as besoin d’être capable d’assumer cela.

Cela va demander beaucoup de persévérances, beaucoup de déterminations, beaucoup de disciplines et tu vas avoir besoin d’avoir tout cela.

Cette vidéo n’est pas là pour t’inciter à être entrepreneur ou alors pour te décourager d’être entrepreneur. Elle est juste là pour te transmettre une réalité un peu plus objective que les gens qui veulent te faire devenir entrepreneur pour que tu leur donnes ton argent.

Cette vidéo est là pour te donner une vie objective. Et je pense que la vie d’entrepreneur est extraordinaire. Pour moi, tu peux vraiment créer ta vie beaucoup plus que si tu es salarié.

Je t’encouragerais vraiment à être entrepreneur. Mais par contre, je veux juste que tu le fasses pour les bonnes raisons, que tu le fasses pour une raison qui ait du sens pour toi, et que tu le fasses pour servir tes clients. Si tu n’as pas envie de servir des gens, cela ne sert à rien puisqu’être entrepreneur, c’est servir des gens. Et en échange, tu peux recevoir une contribution énorme. Tu peux recevoir énormément de temps, énormément d’énergies, énormément d’argent. Mais cela demande du travail, cela demande de savoir ce que tu veux faire, d’avoir une vision et d’avoir de la discipline.

C’était juste pour te partager mon expérience. Et j’ai eu plein de hauts, de bas, j’ai eu une période que j’ai partagée sur ma chaîne YouTube récemment où je partage justement que pendant l’espace de 2-3 semaines, je suis déprimé comme jamais et c’est la période la plus dure en tant qu’entrepreneur alors que je fais 150 000 € de chiffre d’affaires par mois, on fait avec des super marges.

L’entreprise roule vraiment. On a des clients hyper satisfaits. J’ai une équipe qui fonctionne super bien, j’ai une compagne avec qui cela se passe merveilleusement bien, j’ai une famille qui m’aime, j’ai tout en fait dans la vie, mais j’ai oublié le sens pour lequel je faisais les choses, forcément, pendant 2-3 semaines.

Je me sens hyper mal parce que j’ai oublié le sens de pourquoi je faisais les choses et surtout j’ai l’impression d’avoir des chiffres en face de moi et j’oublie que j’ai des clients, des personnes chez qui on peut faire une véritable différence dans leur vie.

Dès que tu oublies cela en tant qu’entrepreneur, dès que tu te déconnectes de cela, et il ne se passe plus rien en fait. Parce que tu es là pour une mission, tu es là pour une vision. Si tu es juste là pour mettre un peu d’argent de côté, tu n’es pas au bon endroit. Vas travailler dans le trading, dans la finance, dans la bourse, mais pas en job qui te demande d’être un leader. Parce qu’un leader, c’est quelqu’un qui est capable de transmettre le sens pour lequel il fait les choses aux autres. Ça c’est un leader et un véritable entrepreneur est un leader. Il doit être connecté au sens pour lequel il fait les choses.

Voilà ce que je voulais te partager dans cette vidéo. Si tu souhaites aller plus loin et découvrir les 5 étapes qui m’ont justement permis de passer de 0 à plus de 100 000 € de chiffre d’affaires en l’espace huit mois seulement, je t’offre une formation. C’est sous cette vidéo.

Tu as un webinaire dans lequel tu peux t’inscrire gratuitement. Tu cliques sur le lien sous cette vidéo et tu auras une formation de plus d’une heure dans laquelle je t’explique tout cela.

Si tu n’es pas encore abonné à cette chaîne, je t’invite à t’abonner maintenant et je te dis à très vite pour une prochaine vidéo.

Réserve Ta Session Stratégique

Clique ici pour réserver ta session stratégique

You have Successfully Subscribed!