fbpx


Transcription :
Je suis Julien Musy et je suis le créateur de Leader de ton marché.

On est une entreprise qui aide les entrepreneurs qui vendent du service à vendre plus cher, vendre davantage, obtenir plus de clients et faire passer leur entreprise au niveau supérieur.

Dans cette vidéo, j’aimerais t’expliquer comment surmonter le syndrome de l’imposteur.

Avant cela, je vais te raconter une petite histoire.

J’ai commencé le coaching il y a trois ans. Et à cette époque, j’avais 22 ans et demi. Donc, je ne me sentais pas forcément légitime comme tu peux l’imaginer. Et en plus, mon environnement autour de moi ne m’aidait pas à me sentir légitime.

C’est que j’avais vraiment envie de coacher et j’avais vraiment envie d’obtenir des clients, mais je sentais une partie de moi qui était comme bloquée, qui n’arrivait pas à faire les pas pour aller chercher des clients qui, lorsqu’on me demandait qu’est-ce que tu fais dans la vie, j’hésitais toujours à répondre, je n’assumais pas forcément mon message.

Des gens m’appelaient, je ne les rappelais pas forcément. Au moment de présenter mon offre, quand j’avais les gens au téléphone, j’avais la voix qui se mettait à trembler, je commençais à avoir chaud. Un truc qui était marrant, c’est que je sentais que les gens me demandaient : « Comment on peut travailler avec toi ? » Et moi, pendant 20 minutes, j’allais éviter ce sujet, j’allais ré-entamer des autres conversations, des autres sujets de conversations pour ne pas arriver à ce moment où je dois présenter mon offre. Tellement j’avais peur de vendre et tellement je ne me sentais pas légitime.

Mon grand-père, qui est quelqu’un qui m’inspire énormément puisque je n’ai pas connu mon père et pour moi, cela a été un peu ma figure masculine, a été entrepreneur, il a créé une entreprise avec plusieurs centaines d’employés, donc c’est une référence pour moi en tant qu’entrepreneur.

Un jour, il me dit : « Mais Julien, tu aides les gens à améliorer leur vie, mais tu as 22 ans, tu ne connais rien de leur vie. » Je ne me sentais déjà pas légitime et cela a été vraiment le coup sur la tête qui a tout fait descendre, déjà que je n’étais pas bien haut en termes de confiance et de légitimité. Et du coup, j’ai énormément travaillé sur ma légitimité. Je me suis beaucoup intéressé à ce sujet : « Comment est-ce qu’on fait pour se sentir légitime ? »

J’aimerais te donner justement ce que j’ai pu découvrir là-dessus durant ces dernières années.

  • C’est hyper important de comprendre que ne pas se sentir légitime quand tu débutes et chaque fois que tu passes à un nouveau produit, à un nouveau marché, chaque fois que tu fais quelque chose de nouveau, c’est normal de ne pas se sentir légitime.

Pourquoi ? Parce que dans la vie, tu as deux types de confiance. Tu as la confiance qui est conditionnelle et tu as la confiance inconditionnelle.

  • La confiance conditionnelle

C’est tout simplement le fait que si je marche, j’ai fait assez de pas dans ma vie, pour être aujourd’hui assez confiant sur le fait que je vais réussir à faire un pas devant l’autre.

Par exemple, là je te parle face à cette caméra, je suis confiant sur le fait que je vais être capable de te donner un contenu qui va être intéressant, percutant, qui va te faire changer de façon de penser et qui va t’apporter des résultats, parce que je l’ai déjà fait des dizaines et des centaines de fois.

Donc au fur et à mesure, j’ai développé ma confiance conditionnelle, qui fait que du coup, aujourd’hui, je me sens légitime pour parler à la caméra et c’est facile pour moi de parler à la caméra.

  • La confiance inconditionnelle

C’est ce que je vais t’encourager à développer pour te libérer du syndrome de l’imposteur. La confiance inconditionnelle c’est la confiance que je vais avoir en moi-même par rapport à ma capacité à réussir quelque chose que je n’ai jamais fait. Puisque dans ma vie, et c’est ce qui se passe peut-être aujourd’hui pour toi, tu vas avoir besoin de faire, si tu veux évoluer, des choses que tu n’as jamais fait auparavant. Face à cela, il y a des gens qui vont avoir confiance en eux-mêmes et d’autres qui vont avoir moins confiance en eux-mêmes.

La confiance conditionnelle se développe par la pratique, par l’entrainement et je t’encouragerais toujours à t’entrainer, à progresser, à faire les choses pour devenir meilleur. Mais si tu veux avancer plus vite, et c’est ce qui fait la différence entre les gens qui réussissent et les autres, c’est que les gens qui réussissent ont cette confiance inconditionnelle.

Comment est-ce qu’on l’obtient cette confiance inconditionnelle ?

C’est simple ! La confiance que tu as actuellement est déterminée par les histoires que tu te racontes. On est constamment en train de se raconter des histoires. Ces histoires, souvent, sont vraies en plus mais elles ne sont qu’une partie de la réalité.

Par exemple, quand j’ai commencé, c’est vrai, l’histoire que je me racontais, c’était que j’étais trop jeune pour être coach et pour être entrepreneur et pour développer mon entreprise.

C’est vrai ! Effectivement, on peut y croire à cette histoire, mais l’autre partie de l’histoire, c’est que justement, car je suis jeune, j’ai aussi plein d’avantages que les autres. Je vais apprendre beaucoup plus rapidement si je suis jeune, je vais avoir plus d’énergie, je vais diffuser une fraicheur, une énergie que les autres n’ont pas. Il y a plein d’inconvénients, mais il y a aussi plein d’avantages.

Ce qui fait que je me sens légitime aujourd’hui, c’est que j’ai changé l’histoire que je me raconte. Plutôt que de me raconter le fait que je sois jeune, je ne peux pas réussir, tant mieux, je suis jeune, je vais apprendre plus vite que les autres, je vais passer à l’action plus vite que les autres, je vais avoir plus d’énergie, je vais inspirer encore davantage les autres parce que justement je suis jeune.

C’est la différence entre quelqu’un qui ne se sent pas légitime et quelqu’un qui se sent légitime.

Quelqu’un qui ne se sent pas légitime va se raconter l’histoire qu’à cause du fait qu’il soit jeune, il ne puisse pas réussir aujourd’hui. Quelqu’un qui se sent légitime se raconte l’histoire que grâce au fait qu’il soit jeune aujourd’hui, il va réussir.

Là, j’ai pris l’exemple de l’âge mais moi, je me sentais trop jeune pour réussir en tant que coach, il y a des personnes de 45 ans qui se sentaient trop vieilles pour faire une reconversion et être coach maintenant.

Cela peut être par rapport à ton âge, à ton expérience, à ta couleur de peau, à ton expertise et aux nombres d’années depuis quand tu fais ce que tu fais aujourd’hui. Peu importe, on a tous une belle histoire qu’on se raconte.

La question à te poser, ce n’est pas : « Est-ce qu’elle est vraie ou est-ce qu’elle est fausse ? » La question à te poser, c’est : « Est-ce que cette histoire me sert ou me dessert ? » Puisqu’on peut toujours se raconter des histoires.

Je peux me raconter l’histoire qu’aujourd’hui que les prix augmentent, il y a une inflation et c’est de plus en plus dur de vivre. Je peux me raconter cette histoire et je peux aussi me raconter l’autre histoire qui est vrai aussi qui est qu’il n’y a jamais eu autant de millionnaires en France.

A ton avis, laquelle de ces histoires me sert le plus ? Le fait qu’il n’y a jamais eu autant de millionnaires en France forcément.

Donc à quelle histoire tu décides de croire ? C’est cela pour moi qui fait vraiment la différence entre les gens qui réussissent et les gens qui échouent, les gens qui se sentent légitime et les gens qui se disent : « Ah, je ne me sens pas légitime, je ne peux pas y aller. » C’est les histoires qu’ils se racontent. Parce que constamment, dans la journée, tu n’en avais peut-être pas conscience avant de regarder cette vidéo, mais je t’invite à y être attentif à partir de maintenant, tu es constamment en train de justifier les actions que tu fais par des histoires et on vit notre vie à travers des histoires.

Mais ces histoires, c’est toi qui décides. Est-ce que tu as envie de continuer à te les raconter ou pas ? Ou est-ce que tu en as marre et en fait, tu as juste envie de te raconter une autre histoire ?

Parce que le jour où j’ai décidé qu’en fait, justement parce que j’ai été jeune, j’allais me sentir légitime et j’allais pouvoir apporter encore plus aux gens, cela a changé totalement comment j’aidais les gens.

Pareil sur l’expertise, au début, je me disais, mais quand j’ai voulu me lancer dans le coaching pour les entrepreneurs, je me suis dit : « Mais Julien, il y a des gens qui ont plus d’expériences que toi en tant qu’entrepreneur. Il y a des gens qui font ce que tu fais mieux que cela.

Effectivement, c’était vrai, et j’aurais pu garder cette histoire, mais si j’avais gardé cette histoire, je n’en serais pas là où je suis aujourd’hui.

J’ai préféré changer l’histoire et me raconter d’autres histoires. Les autres histoires que je me suis raconté : c’est qui la meilleure personne pour t’aider à lire un livre que tu es en train de lire ? Est-ce que c’est la personne qui a dix pages d’avance sur toi ou est-ce que c’est la personne qui a lu le livre il y a dix ans ? Et en fait, cette phrase, elle m’a énormément aidé à me rendre compte de cela, c’est qu’en fait, la meilleure personne pour m’aider à lire le livre et comprendre le livre, c’est celle qui vient de le lire, pas celle qui l’a lu il y a dix ans. Du coup, cela m’a permis de voir que les gens qui avaient plus d’expériences que moi n’étaient pas forcément mieux pour accompagner les entrepreneurs que j’allais accompagner. Parce que ces gens-là n’avaient peut-être plus la réalité de ce que c’était aujourd’hui et de tout cela. Qu’est-ce qui a changé ? Les faits ou les histoires que je me racontais ? Uniquement les histoires. Et ce ne sont pas les faits qui t’empêchent de te sentir légitime. Ce ne sont pas les faits qui t’empêchent de réussir. C’est uniquement les histoires que tu te racontes.

Ce que je t’invite à faire, si aujourd’hui, tu ne te sens pas légitime, si aujourd’hui tu as le syndrome de l’imposteur, déjà tu peux aller sur notre page de témoignages sous cette vidéo. Tu as une description avec tous les témoignages de personnes qui ont transformé leur business, qui aujourd’hui ont des résultats exceptionnels et qu’on a accompagnés. Le fait de voir tous ces témoignages, tu verras qu’il y a des gens qui sont plus petits que toi, plus grands que toi, plus jeunes que toi, plus âgés que toi, plus beaux que toi, plus moches que toi, plus intelligents que toi, moins intelligents que toi. Et tu verras que tu n’auras plus d’excuses pour cela.

Donc vas sur cette page de témoignage et voit qu’il y a des gens comme toi, pas plus intelligents que toi, pas plus jeunes que toi, pas meilleurs que toi, qui ont des résultats exceptionnels. Cela t’aidera déjà à te sentir légitime.

La deuxième chose, c’est : prends un rendez-vous maintenant. Sous cette vidéo, tu as un lien pour prendre un rendez-vous avec mon équipe et justement pouvoir débloquer cela, discuter de cela et voir comment tu peux faire face à ce syndrome de l’imposteur.

J’espère que cette vidéo t’a apporté de la valeur. Je t’invite à m’écrire en commentaire sous cette vidéo qu’est-ce que tu as retenu de cette vidéo et qu’est-ce que tu vas en faire maintenant. Si ce n’est pas encore fait, abonne-toi également en cliquant sous le bouton, sous cette vidéo.

Moi, je te dis à très vite pour une prochaine vidéo !

Réserve Ta Session Stratégique

Clique ici pour réserver ta session stratégique

You have Successfully Subscribed!

Share This