fbpx
🙊UN POST QUI RISQUE DE DERANGER CERTAINS ENTREPRENEURS & COACHS & THERAPEUTES MAIS QUE TU DOIS LIRE 🙂 🙏
 
(Mais qui peut faire passer ton activité au niveau supérieur si tu es prêt à entendre ce que j’ai à te dire à propos du mindset par rapport à la vente)
 
Sommes-nous bien sur la même longueur d’onde si je dis que :
 
– Tu a des compétences / connaissances qui peuvent profondément aider tes clients
 
– Tu as choisis ce métier car tu voulais un métier qui avait du sens et transmettre ton message
 
– Tu souhaiterais pouvoir aider le plus de monde possible avec ce que tu fais déjà
 
Si t’as choisi uniquement ce métier pour l’argent et quitter ton patron, ce post n’est clairement pas pour toi.
 
Par contre, si tu réponds à ces 3 critères, cela risque de te retourner le cerveau (dans le bon sens bien sûr)
 
J’ai quelque chose à te livrer…
 
Ton premier métier n’est pas d’être coach, ni thérapeute, ni consultant.
 
Oui, cela te surprend pourtant c’est la réalité.
 
Car ton premier métier est avant tout d’être entrepreneur.
 
Qu’est-ce que j’entends par là ?
 
Les 3 caractéristiques d’un entrepreneur sont :
 
1. Il cherche à résoudre un problème et se fait payer échange
2. Il met le développement de son entreprise au centre de préoccupation
3. Il cherche sans cesse à améliorer l’expérience client
 
Pour le point n°1, c’est plus ou moins ce que tu fais (même si ta relation à l’argent est peu être encore un peu compliqué).
 
Venons-en au point n°2 car c’est le thème du jour.
 
C’est marrant de voir que lorsque je discute avec des coachs, thérapeutes et formateurs, la plupart du temps ils me disent qu’ils souhaitent plus de clients.
 
Qu’ils en ont marre de voir leur agenda à moitié vide (pour certains, c’est au 3/4)
 
Pourtant, dès que je leur dis que les mots « vente et marketing », j’entends des « Ah oui, je sais que c’est à la mode mais je ne veux pas faire cela ».
 
Une des choses que m’avait appris un de mes premiers formateurs / coachs Ludovic Leroux, c’est que ce qui est important n’est pas « ce que tu fais » mais « qui te connait ».
 
Et le marketing, c’est justement cela, c’est faire en sorte d’être visible et que le plus de monde ait envie de travailler avec toi.
 
Tandis que la vente, c’est la 2ème étape car une fois qu’on te connait, il faut bien à un moment que ces personnes doivent devenir clientes.
 
Or, je sais que parmi ceux qui vont lire ce post, beaucoup se disent : « Non, le marketing et la vente, c’est de la manipulation ».
 
Oui, certains l’utilisent de cette manière.
 
Mais imaginons que demain tu aies un vaccin miracle pour le sida.
 
Et que tu sais que plein de personnes vont bientôt mourrir, est-ce que tu gardes le médicament dans ton coin ou tu communiques à mort (sans mauvais jeu de mot) sur ce médicament ?
 
Tu communiques bien sûr, ca c’est le marketing.
 
Maintenant, imaginons qu’une personne vienne te voir et te dise « J’ai entendu parler de votre médicament mais je n’y crois pas, ca ne marche pas ».
 
Tu vas bien sûr tout faire pour t’assurer que cette personne consomme le médicament car tu sais que cela va changer sa vie.
 
Et c’est exactement pareil pour tes services : « Si tu es convaincu que ton produit ou service peut changer la vie de tes clients, tu as l’OBLIGATION MORALE de faire tout ce qui en ton pouvoir pour le mettre en leur main ».
 
Donc il n’est pas du tout plus « spirituel » ou « honnête » de rejeter le marketing et la vente.
 
Au contraire, si tu fais cela, tu prives toutes les personnes qui auront besoin que tu les accompagnes d’évoluer.
 
Et pourquoi tu fais cela ?
 
Tout simplement parce que certains font n’importe quoi avec le marketing et la vente et donc tu as associé : marketing & vente = le diable.
 
Dans l’absolu, il y a peu de choses qui sont vraiment mal ou bien.
 
Si on prends l’argent : oui certains construisent des armes avec de l’argent mais d’autres créent des fondations pour sauver les enfants en Afrique.
 
Donc l’argent en soi est neutre. Ce qui lui donne une couleur, c’est que tu en fais.
 
Et c’est exactement pour le marketing et la vente.
 
Donc si tu penses que tu as un produit ou service qui peut aider les gens, assures-toi de libérer de ces croyances limitantes pour pouvoir faire un vrai choix (et non pas un choix conditionné).
 
Je pense que c’est un post qui va faire débat donc dis-moi en commentaire ton point de vue sur ce post.
 
Et partage-le si tu penses qu’il amène à réflexion :).
 
Julien

Réserve Ta Session Stratégique

Clique ici pour réserver ta session stratégique

You have Successfully Subscribed!

Share This