fbpx

Peut-être que tu n’aimes pas vendre ou au contraire que tu adores…

Peu importe puisque la réalité, c’est que tu dois apprendre te vendre en tant que coach si tu veux pouvoir réussir et aider les gens.

Maintenant imaginons cette situation :

Tu discutes avec un prospect qualifié.

Il parait intéressé.

Il te demande de lui en dire plus par rapport à ce que tu fais et comment tu peux l’accompagner.

Il se montre intéressé.

Tu te dis « Ah, peut-être un nouveau client, super ! ».

Vous finissez la conversation et il te dit « Ok pour moi, on y va ! ».

Tu raccroches le téléphone.

Tu te sens super bien et hyper enthousiaste.

En dinant le soir, tu en parle à ton conjoint et lui dit que tu as un nouveau client.

Le lendemain, tu reçois un message de sa part qui te dit : « En fait, après mûres réflexions, je pense que ce n’est pas le bon moment pour moi ».

Tu lis ce message et tu te sens déprimé.

Tu as cette boule dans le ventre : un mélange de colère et de déception.

Tu te dis que tu étais à 2 doigts et tu t’en veux toute la journée en te demandant comment faire la prochaine fois.

Je te rassure, tu crois peut-être seul.

Cela m’est arrivé 5 ou 6 fois, je pense en 1 an et demi.

Et c’est toujours aussi frustrant.

Mais je te rassure, j’ai trouvé une solution que je vais te partager maintenant.

Règle n°1 : Tant que l’argent n’est pas sur ton compte en banque, ce n’est pas un client.

Et oui, c’est une nuance très importante.

Quand mes clients me disent « Julien, j’ai un nouveau client ! ».

Je leur demande « Il t’a payé ».

Si la réponse est non alors ce n’est pas un client.

Car la définition même d’un client est une personne avec qui tu as eu une transaction financière.

Ton rôle ?

Faciliter et accélérer au maximum la transaction financière.

Comment ?

C’est simple, ce que je fais, c’est que maintenant (après avoir vécu plusieurs fois la déception d’entendre un non), je prends le paiement immédiatement après que la personne m’ait dit « OUI ».

Je veux que la personne effectue son paiement pendant que l’on est au téléphone. Je lui donne donc le lien vers le formulaire de commande et je ne raccroche pas tant qu’elle pas payé.

Cela peut peut-être te paraitre agressif et pushy comme méthode.

Pourtant en faisant, tu fais 2 choses :

1) Tu évites d’être totalement dégouté au moment où la personne t’annoncera qu’elle a changé d’avis.

2) Tu sers ton client dans ses meilleurs intérêts.

Effectivement, entre le moment où ton prospect raccroche le téléphone et le moment où il effectue son paiement, il peut se passer plein de choses dans sa vie… (qui vont le décourager d’acheter).

Il peut discuter avec sa femme qui va lui dire que c’est de la folie de mettre autant d’argent sur du coaching.

Surtout, il peut cogiter seul dans sa tête et se raconter des histoires comme quoi « c’est beaucoup d’argent » et se déconnecter du bénéfice de travailler avec toi.

Effectivement, il va repartir dans sa routine et ses schémas limitants qui l’empêche de s’engager et d’obtenir les résultats.

Or, en tant que coach, je suppose que ce qui compte pour toi, c’est de faire avancer tes clients.

Et pour cela, la première étape est qu’il te paye car c’est le premier engagement qu’ils vont prendre.

Donc ton premier rôle en tant que coach est de t’assurer que le processus de paiement soit immédiat, fluide et facile.

Voilà pourquoi tu dois avoir un formulaire de paiement afin que les personnes puissent n’avoir qu’à rentrer leur code de carte bancaire et qu’ils puissent le faire devant toi en restant dans cette énergie haute.

Vendre en tant que coach est un métier qui s’apprend et c’est un des éléments importants à comprendre…

Réserve Ta Session Stratégique

Clique ici pour réserver ta session stratégique

You have Successfully Subscribed!

Share This