Je m’appelle Julien Musy et j’ai crée en 2017 mes deux premiers business en ligne qui me rapportent aujourd’hui plus de 10 000€ par mois tout en me permettant d’organiser mon temps comme je le souhaite. Et j’aimerai t’aider à faire pareil grâce à cet article
 

Lancer un business en ligne est devenu quelque chose de plus en plus courant ! 

Et si tu lis cet article, il y a des chances que tu souhaites toi aussi lancer ton business en ligne. 

Par contre, tu ne sais peut-être pas comment faire… 

Ou encore par où commencer pour créer ton business en ligne… 

C’est ce que j’aimerai t’expliquer dans cet article : Comment lancer ton business en ligne en 2018 ?

J’ai voulu décomposer cet article en différentes étapes afin de t’aider à y voir plus clair.

 

Voici les différentes étapes pour lancer son business en ligne :

 

1. Trouver une niche rentable

2. Avoir un positionnement magnétique

3. Hacker la psychologie de ton client idéal 

4. Créer votre offre irrésistible 

5. Lancer ton premier tunnel de vente 

6. Amener une tonne de trafic  

7. Encaisser les euros, optimiser encore & encore


Allons en détails…C’est parti ! 

1. Comment trouver une niche rentable 

 

Pour trouver la niche, il suffit de te poser deux questions : 

• Qu’est-ce que tu aimes ?

• Qu’est-ce que tu sais faire ?

Commence par lister tous les sujets desquels tu pourrais parler régulièrement pendant plusieurs années. Une passion, un sport, une langue, du jardinage…

Cela peut être une chose que tu pratiques, ou même : que tu aimerais VRAIMENT apprendre ou améliorer.

Les gens adorent les challenges et les débutants qui les comprennent et cherchent les infos pour eux !

En parlant de cela, j’écoutais récemment Laurent Breillat du blog apprendre-la-photo qui a lancé son blog 2 mois après avoir commencé la photo. Et aujourd’hui, il génère plusieurs centaines de milliers d’euros par an (si ce n’est pas un million).

Souvent, on pense que l’on doit être l’expert ultime pour réussir. Pourtant ce n’est pas forcément le cas.

Qui est le meilleur enseignement pour t’expliquer un livre : Celui qui a lu le livre il y a 10 ans ou celui qui a un chapitre d’avance sur toi ?

Tu vois… tu n’as pas besoin d’être l’expert ultime, tu as juste besoin d’en savoir plus que tes prospects et d’avoir un bon positionnement (on y reviendra dans la suite de l’article).

Ainsi, tu peux prendre un sujet sur lequel tu débutes TOTALEMENT, ou peut bien sûr apprendre aux gens ce que l’on maîtrise déjà !

Un métier ? Une compétence ? Pense à ce sur quoi les gens viennent régulièrement te demander conseil, même sans être un expert. Si on te demande à toi, c’est que tu es reconnu comme une référence dans ce domaine.

Maintenant qu’on a trouvé la niche, il va être intéressant de s’assurer que cette niche soit… rentable ! 

 

Comment savoir si ma niche est rentable ?

 

La première question est : dans la « vraie vie », les gens paient-ils pour des services dans ce domaine ?

C’est la première question à se poser, et la plus importante !

S’il existe des cours (danse, fitness… poterie…), des formations en physique, des livres de recettes, des stages, des coachs, ou encore même des thérapies sur le sujet, il y a de grandes chances que tu trouves preneurs pour un produit en ligne.

Attention : les gens qui achètent des infoproduits veulent pouvoir « faire » quelque chose avec. Avoir des résultats concrets.

Si tu es passionné de philosophie, de sociologie ou d’histoire de l’art, cela sera plus difficile… à moins d’aider les étudiants ou les professionnels de ces secteurs à atteindre un objectif !

Tu peux enfin former des professionnels.

Ce qu’il faut savoir, c’est que plus les conseils que tu vas prodiguer va permettre un retour sur investissement à tes clients, plus ta niche est rentable.

C’est pour cette raison que les niches sur l’immobilier, l’entreprenariat, la bourse sont intéressantes…

La deuxième question à se poser : Existe-il déjà des infoproduits sur le sujet ?

Parfois, lorsqu’on débute, on se dit « Ah génial, je vais trouver un domaine où il y a personne ! ».

Malheureusement, c’est loin d’être la meilleur idée. Car effectivement, lorsqu’il y a personne, il y a 2 possibilités :

  1. Vous êtes un génie
  2. Certains ont essayé et se sont rendus compte que cela ne marcherait pas !

Donc ce que je te conseillerais, c’est de choisir une niche qui a déjà des produits en ligne à vendre… Sinon tu risques de faire beaucoup de travail pour pas grand chose.

Maintenant que tu as une niche, il va falloir être différent et attirant, c’est ce que l’on appelle ton positionnement.

 

2. Avoir un positionnement magnétique et devenir un aimant à client

 

Car… autant te placer sur un marché qui a déjà beaucoup de concurrents n’est pas un problème. Mais si tu es insignifiant pour ce marché alors personne ne viendra acheter chez toi.

 

Comment se différencier sur internet ?

 

Cette question pourrait être l’objet de plusieurs heures de formation mais pour résumer, il va te falloir 3 choses :

 

1.Une nouvelle opportunité

La nouvelle opportunité est l’espoir que tu apportes sur ton marché. Je vais t’expliquer cela par un exemple, ce sera plus simple.

Imaginons que tu veuilles te lancer sur le marché de la perte de poids. Si tu arrives avec un régime qui a été présenté il y a 10 ans, tu n’as aucune chance.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’en général, une bonne partie de ton marché a déjà essayé de résoudre son problème. Et s’est rendu compte que les régimes ne marchaient pas.

Ainsi, si tu arrives avec un régime, ton marché se dira que cela ne marche pas et n’achètera pas chez toi.

Ta nouvelle opportunité, c’est donc une nouvelle manière de résoudre le problème. Une manière qui va apporter de l’espoir à ton marché et qui va lui permettre de justifier ces précédents échecs.

Tu dois donc présenter quelque chose de nouveau (cela peut juste être de la nouveauté construite notamment grâce aux différents mécanismes uniques que j’explique ICI)

 

2. Une personnalité attirante

Sur le web comme dans la vie, nous nous attachons aux personnalités des gens. Nous aimons les personnes qui osent s’assumer avec leurs qualités et leurs défauts. 

Pour réussir sur internet, c’est pareil, tu dois assumer qui tu es et ne surtout pas chercher à être comme tout le monde. Car vouloir être comme tout le monde signifie se condamner à être insignifiant.

Tu dois donc trouver un juste milieu entre passer pour un fou et être insignifiant. L’avantage, c’est que ce juste milieu, c’est être pleinement toi-même.

 

3. Un pourquoi fort

Les gens n’achètent pas que ce vous faites, loin de là. Ils achètent aussi ce que vous êtes et pourquoi vous le faites.

Tous les mouvements de masse avaient un pourquoi qui allait bien au-delà du leader du mouvement. Ils avaient un pourquoi basé sur un nouveau futur.

Prenons Martin Luther King ou Gandhi, ils ont réussi à déplacé des foules car ils souhaitent un nouveau futur et ils ont réussi à communiquer cela à leur audience.


Ces 3 éléments vont te permettre de devenir magnétique sur ton marché et de vraiment te différencier.

 

3. Hacker la psychologie de ton client idéal

 

Une fois que tu as ta niche et ton positionnement, vient la phase où tu dois te mettre dans l’esprit de ton client idéal.

Tu dois le connaitre mieux que lui-même ne se connait, décrire son problème encore plus précisément que lui-même ne peut le faire.

Pourquoi cela ?

Pour 2 raisons…

La première, c’est que c’est cela qui va te permettre de réellement raisonner avec lui car nous aimons les gens qui nous connaissent et nous comprennent.

La seconde, c’est que ton rôle, c’est de vendre une transformation et non pas juste de l’information.

De l’information, tout le monde peut le faire en re-crachant le contenu de 3 livres. Par contre, pour permettre à ton client idéal une véritable transformation, tu dois comprendre exactement ce qu’il vit afin de l’aider à résoudre chacun de ces problèmes.

De plus, tout cela te permettra d’écrire des messages de ventes qui taperont dans le mille !

Demande-toi ainsi qui est ton client idéal ? Quel âge a-t-il ? Est-ce plutôt un homme, une femme ? Quel est son langage ? Son style vestimentaire ? Ses valeurs ? Quels sont ses désirs et aspirations ? Ses douleurs et frustrations ?

Plus tu seras précis sur ces questions, plus tu pourras créer des contenus et offres sur-mesures qui créeront des frénésies d’achat.

Parlons donc des offres… qui est l’étape d’après !

 

4.  Créer ton offre irrésistible

 

Maintenant que tu as les cartes en main, tu vas pouvoir enfin créer ton premier produit. Attention, ne brûle pas les étapes.

La création de. l’offre irrésistible n’arrive qu’après les 3 premières étapes qui sont vraiment les fondations.

 

Qu’est-ce qu’une offre irrésistible ?

 

C’est une proposition que tu vas faire à ton prospect qui va lui apporter 4 à 10 fois plus de valeur que ce que tu lui demandes en échange.

Attention, ton offre irrésistible n’est pas ton produit.

Ton offre irrésistible est quelque chose de sexy qui met en valeur la transformation que ton produit apporte tout en incluant d’autres notions comme :

  • L’urgence
  • L’inversion du risque
  • Les Bonus
  • Le Prix
  • Les termes de paiement


Tout ces éléments vont venir jouer sur la réussite de ton projet. Effectivement, imaginons deux vendeurs d’ordinateur.

Le première offre, c’est un ordinateur 5ème génération à 1000€.

La deuxième offre, c’est un ordinateur 4ème génération à 1200€ qui comporte une garantie 2 ans, 5 heures d’assistances informatiques, la possibilité de payer de 5 fois sans frais et attention, cette offre n’est valable que jusqu’à ce soir.

Même si le produit de la deuxième offre est théoriquement mois bien puisqu’il est de 4ème génération et qu’en plus, l’offre est plus cher, il y a des chances que tu choisissent cette offre car elle est beaucoup plus complète.

C’est tout là la différence entre un produit et une offre.

Et si tu veux réussir sur internet, tu vas devoir apprendre à faire des offres irrésistibles (J’en parlerai dans la masterclass que j’organise très bientôt à laquelle tu peux t’inscrire gratuitement ici).

 

5. Lancer ton premier tunnel de vente 

 

Et oui, une fois que tu as crée ton offre irrésistible, il va falloir la mettre devant les yeux de tes clients potentiels.

Tunnel de vente, le mot peut paraitre un peu barbare. Pourtant, c’est quelque chose d’assez simple. C’est tout simplement le processus qui consiste à attirer tes prospects idéaux avec un cadeau gratuit (appelé Leadmagnet dans le language web) en échange de leur adresse email.

Puis leur proposer ton offre irrésistible après avoir crée la relation avec eux.

J’organise très bientôt une conférence en ligne à ce sujet.

Je te montrerai notamment le tunnel de vente que j’ai crée dans ma niche du tennis qui me rapporte plus de 6 000€ en automatique chaque mois.

Ainsi que le tunnel de vente que j’ai crée il y a quelque mois qui m’a permis de gagner 13 000€ en l’espace de 7 jours seulement.

Inscris-toi ici.

Comment créer son premier tunnel de vente ?

Je pourrais t’expliquer tout cela ici mais il me semble que l’article sera déjà assez long… De plus, j’ai déjà écrit un article assez complet au sujet des tunnels de vente que tu peux retrouver ici –> Tunnel de vente : Les 8 étapes pour automatiser ton business en ligne

Si tu veux utiliser les tunnels de vente webinaire, je te conseille vraiment d’écouter ce podcast

6. Amener une tonne de trafic  

 

Venons à la question qui fâche : le trafic !

80% du temps, lorsque je parle avec des entrepreneurs du web qui débutent.. ce que j’entends, c’est je n’ai pas de trafic et je ne sais pas comment en avoir.

(Il me semble que c’est naturel mais au cas où tu ne saches pas ce qui signifie trafic, c’est simplement les visiteurs qui se rendent sur ton site internet).

Pourtant, le trafic n’est jamais le véritable problème. Car le trafic est très facile à obtenir si tu as deux choses :

  1. Tu produits du contenu à forte valeur ajoutée
  2. Tu as un tunnel de vente bien en place

Pourquoi ?

Je t’explique cela..

 

Comment avoir beaucoup de trafic ? La réponse ici…

 

Tout simplement parce qu’à partir du moment où tu as un tunnel de vente bien en place, tu peux acheter le trafic et tu n’as alors pas besoin d’écrire des tonnes d’articles pour te faire connaitre.

Je passerai la moitié de la masterclass à expliquer tout cela donc si le sujet t’intéresse, c’est ici.

Tu vois, aujourd’hui, j’achète tout mon trafic grâce à la publicité facebook. Mais sur mon business sur le tennis, par exemple, j’achète mon prospect (adresse email) à environ 1 euro et je sais qu’il me rapporte 7 euros car mon tunnel de vente est bien en place.

Je ne suis pas un grand partisan du trafic gratuit car il parait gratuit mais au final, il est très chronophage. Et le temps, c’est de l’argent.

Ainsi, si je devais te donner un conseil…  Ce serait vraiment de construire un tunnel de vente solide et d’acheter ton trafic. C’est ce que je conseille à tous entrepreneurs que je coache. Et cela marche très bien !

 

7. Encaisser les euros, optimiser encore & encore

 

Une fois que tu as tout cela en place, tu peux encaisser les euros :). Et cela même quand tu dors ou que tu es à l’autre bout du monde avec ta famille.

C’est justement tout l’enjeu du business en ligne.

Après pour être honnête avec toi, tu auras sûrement des choses à optimiser et ce n’est pas magique non plus.

Dans le business en ligne, ceux qui s’imposent sont ceux qui se forment le plus et qui travaillent le plus donc ca reste de l’entreprenariat et l’argent n’arrive pas sans rien faire.

Je tiens à préciser cela car toutes les promesses miracles qu’on peut voir un peu partout m’énervent.

Bref, je ne te dis pas cela pour te décourager. Bien au contraire… car il y a un an, je créais tout juste mon site internet.

Et aujourd’hui, je fais plus de 10 000€ de bénéfice avec internet donc tu vois cela peut aller très vite.

Encore plus vite si tu appliques les bonnes stratégies. Pour cela, je te recommande vivement de t’inscrire à la masterclass que j’organise très prochainement…. dans laquelle je t’expliquerais comment je suis passé de 0 à 10 000€ en un an seulement !

Toutes les infos sont ici.

N’hésite pas non plus à me dire ce que tu as pensé de cet article et me poser tes questions en commentaire.

Share Tweet Share Email +1 Print